10/11/2006

Les ventes Saab en Suède

Booming Sales for Saab 9-5 BioPower

 

Saab 9-5 BioPower sales in Sweden are exceeding expectations as thousands of drivers switch from gasoline to enjoy the environmental and performance benefits of bioethanol as a renewable and sustainable fuel.

 

More than 11,500 cars have been delivered since sales began in Sweden in July last year and the Saab 9-5 BioPower is clearly established as the country's top selling environmentally-friendly vehicle, taking almost 30 per cent of sales in a fast-growing segment that already accounts for 13 per cent of the total car market.

 

For the first nine months of this year, sales total 7,700 units and, in response to such strong demand, Saab is raising its full-year Biopower sales forecast to 10,000 units, twice its original estimate. This includes a 700-strong order bank that has already built up for the nearly-announced 9-5 2.3t BioPower model, which commences delivery later this month (Oct).

 

The current 2.0t BioPower model accounts for over 80 per cent of all Swedish 9-5 sales and it is enjoying a similar level of popularity in neighboring Norway, where 300 cars have been ordered since July as a result of E85 fuel becoming more widely available.

 

But Saab 9-5 BioPower models are not just about being kinder to the environment, they also deliver more power and performance.

 

In combiningE85 with turbocharging, the Saab 9-5 2.0t BioPower engines produces 180 bhp and 280 Nm of torque, 20 per cent more maximum power and 16 per cent more torque than on gasoline. For the sedan, this translates to zero to 100 kph acceleration in 8.5 secs and 80-120 kph in fifth gear in 12.6 secs, compared to 9.8 and 14.9 secs with gasoline. The 2.3t BioPower engine delivers 210 bhp and 310 Nm of torque, 14 and 11 per cent more respectively, and zero to 100 kph in 7.9 secs and 80-120 kph in 11.0 secs v. 8.5 and 12.6 secs.

 

Saab BioPower drivers also appreciate its practical benefits because the BioPower engine can run, without adjustment from the driver, on any combination of E85 fuel and/or gasoline. That means the driver can always put gasoline in the tank at any time should E85 not be available.

 

Demand in Sweden is particularly strong in the corporate and fleet sector, as indicated by a recent order for a total of 400 cars from rental operator Avis. The adoption of Saab BioPower also helps many companies and public authorities meet their ISO 14001 environmental standards.

 

"Saab BioPower is a win/win offer because it delivers sportier performance as well as greater environmental care," says Saab Sweden Marketing Director Patrik Riese. "In Sweden, our customers can fully exploit these benefits because we have a growing E85 supply infrastructure backed by government incentives to use biofuels. It is the right product for the right time."

 

 

Note to Editors:

Bioethanol is produced commercially from agricultural crops and supplied                                                                                                                             conveniently through the existing filling station infrastructure. Unlike gasoline, the consumption of pure bioethanol fuel does not raise overall atmospheric levels of carbon dioxide (CO2), the main 'greenhouse' gas. This is because emissions during driving are balanced by the amount of CO2 that is removed from the atmosphere when crops for conversion are grown.

 

In contrast, the consumption of a fossil fuel, such as gasoline, adds 'new' CO2 to the atmosphere, instead of 'recycling' what is already there.  In Sweden, bioethanol is blended (85% ethanol/15% gasoline) and sold as E85 fuel so its use yields a net reduction in CO2 emissions of up to 80% compared to gasoline.

 

# # #

http://media.saab.com/

12:39 Écrit par Vincent dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saab, flex-fuel, suede |  Facebook |

Saab 9-5 Biopower : l’essai avec de l’E85 !

Saab 9-5 Biopower : l’essai avec de l’E85 !


Par Pierre Desjardins le 8 novembre 2006 à 17h23 | réagir ?

Un 2.3l turbo sous le capot, 210ch disponibles sous le pied droit et seulement 45g de « mauvais » CO2 émis tous les kilomètres, ce qui relègue une Smart ForTwo CDI au rang d’un Amoco Cadiz à roulettes ? Impossible me direz-vous. Et pourtant, c’est l’expérience vécue au volant d’une Saab 9-5 2.3l turbo. Les arbres vous couvrent de leurs branches pour vous protéger du soleil dardant ses rayons, les lapins coquins vous saluent sur votre passage et la pluie tiède et cristalline (si bonne) lave votre carrosserie sans laisser de trace. Bienvenue dans le monde de l’E85.

Un an après la commercialisation de la première Saab 9-5 Biopower, le constructeur suédois nous a invité à l’essayer, avec dans le réservoir, tenez-vous bien, de l’E85, ce mélange d’éthanol à 85% (d’où son nom) et d’essence classique à... 15%, il y en a qui suivent. Ne pouvant sûrement pas compter sur la ridicule pompe fantôme de la porte d’Orléans, c’est par ses propres moyens que Saab a dû faire venir ses propres cuves de Suède, sans oublier de passer par la case douane incontournable.

C’est donc de façon tout à fait légale que je me glisse au volant d’une Saab 9-5 2.3l turbo Biopower dans son niveau de finition Vector et sa version Estate. Son tonitruant moteur délivre 185ch avec du vulgaire et sale sans-plomb dans son réservoir, mais avec du délicieux et pur E85 comme aujourd’hui, il atteint 210ch par la magie de mère Nature et des ingénieurs Saab.

De l’extérieur, si l’on omet le badge à l’arrière et l’énorme autocollant hurlant Biopower sur ses flancs, rien ne laisse deviner les prétentions écologiques du véhicule. Après un quart de tour de la clé de contact entre les sièges, toujours rien : le bruit est tout à fait classique. Quelques minutes de prise en main sur la route plus tard, je reste dubitatif : c’est une Saab, avec le punch légendaire des 4 cylindres suralimentés de la marque, mais rien de particulier ne transparaît à sa conduite.

En bon investigateur pas tombé de la dernière pluie acide, je m’arrête et m’extirpe aussitôt de l’habitacle, décidé à me fier à mon odorat, l’ouïe, la vue et le touché me faisant manifestement défaut. Accroupi dans le caniveau tel le caniche parisien moyen, j’hume les vapeurs s’échappant du discret pot d’échappement. Là il y a quelque chose : on sent une discrète fragrance, à mi chemin entre du caramel brûlé et du café en cours de torréfaction.

Résumons donc : une berline écologique, mais aussi puissante et confortable, des performances améliorés grâce aux 35ch supplémentaires offerts par l’E85 et un comportement moteur conforme à celui auquel nous a habitué Saab, pourquoi ne pas opter dès aujourd’hui pour une Biopower au moment de choisir votre Saab 9-5 ? Deux petites raisons : 1000€ supplémentaires sont demandés par rapport à une version classique et il faut compter sur 30% d’augmentation théorique de la consommation. Et une grosse raison : il faut toujours attendre le 1er Janvier 2007 pour enfin voir arriver la (vraie) première pompe E85 française.

E85 : just do it, et vite.

Retrouvez la semaine prochaine dans le magazine de Caradisiac l’essai complet (et sérieux) de la Saab 9-5 2.3l turbo Biopower.

 

09:55 Écrit par Vincent dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saab, flex-fuel, essai |  Facebook |

3 modèles flexfuel pour Volvo

3 modèles flexfuel pour Volvo


Par Patrick Garcia le 9 novembre 2006 à 01h01 | réagir ?

En phase avec le tout nouveau penchant français vers l’éthanol que l’on peut juger intéressant ou totalement démagogique, Volvo a annoncé le lancement d’une gamme verte qui comprendra la toute nouvelle C30.

Gerry Keaney, dirigeant de Volvo nous explique :

« L’intérêt pour l’éthanol en tant que carburant est en pleine croissance en Europe. Par conséquent, nous étendons notre gamme et la proposerons sur un total de dix marchés. En dehors de la Suède, les premiers pays à commercialiser les Volvo FlexiFuel seront la Grande-Bretagne, l’Irlande, la France, l’Espagne, les Pays-Bas, la Belgique, la Suisse, et la Norvège. Il est très encourageant d’observer cette croissance du marché et de constater que des initiatives politiques commencent à être prises ».

 

S’il faut se féliciter que la France bouge enfin, on peut toujours être moqueur en arguant que le Brésil roule Flexfuel depuis...1975. Quel progrès.

La Suède prônant ce type de motorisation, les constructeurs locaux ont déjà développé une offre qu’il leur est facile de proposer rapidement dans les pays qui basculeront ensuite vers le bio-ethanol.

La France vient d’annoncer qu’elle ferait construire en 2007 environ 500 stations-service qui fonctionnent. Elles proposeront du E85 (mélange de 85 % d’éthanol et de 15 % d’essence). L’éthanol sera produit en France.

En Europe, 23 usines produisent actuellement de l’éthanol. Ce chiffre devrait passer à plus de 60 en 2008. Au total, ce sont près de 1,8 millions de litres d’éthanol qui sont produits tous les ans au sein de l’Union Européenne. Cela devrait tripler d’ici 2008.

Il y a aura donc les Volvo S40, V50 et C30 (mars 2007) qui seront disponibles en mode flexfuel en France. Toutes seront équipées en fait du même moteur : le 4 cylindres 1.8l 125 cv.

Volvo prévoit de vendre 7 000 voitures FlexiFuel en 2007 .... mais essentiellement en Suède.

L’éthanol, s’il ne fait pas véritablement baisser les émissions polluantes d’une voiture,il réduit la dépendance aux carburants d’origine fossile, ce qui n’est pas négligeable.

Caractéristiques techniques Moteur : quatre cylindres essence 1.8l et E85 Transmission : boîte de vitesses manuelle à cinq rapports Puissance maxi. : 92 kW (125 ch) Couple maxi. : 165 Nm à 4 000 tr/min. Accélération : 0 à 100 km/h (en s.) : 10,8 (C30), 10,9 (S40), 11,0 (V50) Vitesse maxi. (sur circuit) : 200 km/h Consommation (en litres d’essence/100 km) : 7,3 (C30), 7,4 (S40), 7,4 (V50) Emissions de dioxyde de carbone (CO2, en g/km et fonctionnement à l’essence) : 174 (C30), 177 (S40), 177 (V50)

les résultats mentionnés ici ne concernent que le fonctionnement à l’essence (le carburant certifié). La consommation de bioéthanol E85 est supérieure d’environ 40 % en raison du contenu énergétique plus faible de l’éthanol par rapport à l’essence.

09:50 Écrit par Vincent dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, flex-fuel |  Facebook |

01/11/2006

Prototype : Caresto V8 Speedster à moteur Ethanol Volvo

Prototype : Caresto V8 Speedster à moteur Volvo

À l'occasion du SEMA show de Las Vegas qui vient de s'ouvrir, on découvre un drôle d'engin pouvant rouler à l'éthanol.

Le designer Leif Tufvesson présente un hot rod propulsé par un V8 Volvo acceptant de l'éthanol. Ce Suédois n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il a déjà remporté le prix de Hot Rod de l'année 2004 du Hot Rod Magazine. Après ses débuts chez Volvo, puis un passage de 6 ans chez Koenigsegg, cet ingénieur a décidé de lancer sa propre marque : Caresto. Son dernier projet est cette auto à moteur central. La voiture est complètement construite en aluminium et en fibre de carbone. Le châssis repose sur des amortisseurs Öhlin. Enfin, sa répartition des masses est de 60/40.

Le moteur fonctionne à l'éthanol mais aussi à l'essence. Ce V8 vient de chez Volvo, comme le volant, les instruments, le sélecteur de vitesse et la transmission automatique à six rapports. Cette Caresto dispose d'une cylindrée de 4,4 litres développant 315 ch à 5850 tr/min avec de l'essence et 340 ch à 5850 tr/min avec l'éthanol.

Un drôle d'engin disponible avec 2,5 millions de Couronnes suédoises (environ 340.000 dollars)

Date de l'article : 31/10/06

22:36 Écrit par Vincent dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : constructeur, volvo, flex-fuel |  Facebook |

30/10/2006

Qu’est-ce que la technologie flex fuel ?

Qu’est-ce que la technologie flex fuel ?

La plupart des véhicules peuvent  utiliser sans problème un mélange contenant une proportion de bio-éthanol jusqu’à 10%. Moyennant de légères et peu coûteuses adaptations, tout véhicule peut rouler avec n’importe quel mélange éthanol /essence.(« flex fuels cars »).

Au Brésil , plus de 70% des nouvelles voitures mises en circulations, toutes marques confondues, sont des « flex fuels cars »

Les véhicules flex fuel sont capables d’adapter automatiquement leur fonctionnement pour tout mélange d’essence et d’éthanol pur dans des proportions comprises entre 0 % et 85 % en volume d’éthanol. Ce sont en pratique des véhicules avec un moteur essence équipé de dispositifs d’injections, de capteurs électroniques spécifiques et d’une informatique supplémentaire ; de plus, les matériaux utilisés doivent être compatibles avec l’éthanol. Ils ne peuvent donc pas résulter de simples adaptations à partir de véhicules déjà existants.

Quel est son avantage ?

Ces véhicules présentent l’avantage pour le consommateur de pouvoir choisir le carburant le plus propre et le moins cher lors du passage à la pompe, ou à défaut d’éthanol proposé dans la station service, de pouvoir rouler à l’essence.

Où peut-on le trouver et à quel prix ?

La technologie est disponible chez la plupart des constructeurs déjà présents sur ce marché au Brésil et en Suède. A ce jour, seuls Ford, Volvo et Saab ont des modèles disponibles sur le marché belge mais Renault a déjà annoncé qu’à la mi-2009 il proposerait la moitié de sa gamme en flex fuel.

Le surcoût de ces véhicules reste limité (pas plus de 200 euros par véhicule à terme).