14/02/2007

200.000 voitures compatibles bioéthanol en France en 2008

200.000 voitures compatibles bioéthanol en France en 2008
La France comptera à la fin 2008 un total de 200.000 voitures flexfuel, fonctionnant à la fois à l'essence et au bioéthanol, a affirmé mardi à Lisbonne le champion automobile Alain Prost, qui préside un groupe de travail mis en place par le gouvernement français sur le développement de ce carburant.

Après avoir annoncé que le prix à la pompe du biocarburant E85 pourrait se situer autour de 0,80 euro le litre, le ministre de l'Economie Thierry Breton avait pour sa part déclaré en octobre dernier que la moitié des véhicules essence fabriqués "avant 2009" pourront fonctionner grâce au flexfuel.


Peugeot 206 avec moteur 'flex fuel' présentée au mondial de l'automobile 2006

"Fin 2007 il y aura entre 20.000 et 40.000 voitures équipées et 500 stations-service" proposant du bioéthanol E85 (85% d'éthanol d'origine agricole et 15% d'essence) et ces chiffres "passeront fin 2008 à 200.000 et 1.800" respectivement, a indiqué mardi Alain Prost.

Selon lui, les constructeurs comme Renault et PSA seraient "très intéressés" par son développement tandis que le monde agricole serait prêt à relever le défi. Et augmenter ainsi leurs bénéfices via une croissance de la demande disent néanmoins certains... Le développement des biocarburants en France constitue une "formidable opportunité" pour les agriculteurs, avait ainsi affirmé en octobre Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA, lors d'une conférence de presse.

A la même date, le ministre de l'économie Thiery Breton avait affirmé que les constructeurs français - et en tout premier lieu Renault - avaient pris l'engagement qu'avant 2009 la moitié des véhicules essence produits seront des véhicules qui permettent de mettre à la fois du flex ou du carburant traditionnel.

Le champion automobile qui a du par ailleurs brûler plus d'un litre d'essence dans sa carrière a également souligné la “volonté politique” de la France en la matière. Selon M. Prost le bioéthanol serait aujourd'hui le seul carburant alternatif à l'essence valable pour le domaine automobile, une affirmation qui possède néanmoins quelques critiques.

Le bioéthanol est "issu d'une technologie très simple et son utilisation nécessite de très petites modifications" des moteurs, a-t-il fait valoir, vantant également la possibilité pour le consommateur de l'utiliser en alternance avec l'essence sur une même voiture.

09:32 Écrit par Vincent dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, renault |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.